Tuesday, 29 May 2018

Muhammadu Buhari promet de réduire la limite d'âge pour les postes politiques


Le président Muhammadu Buhari a annoncé aujourd'hui qu'il va approuver dans les prochains jours une nouvelle loi visant à réduire la limite d'âge pour les postes politiques, ce qui permettra  aux jeunes candidats de postuler lors des élections générales de l'année prochaine. Le chef de l'Etat a fait la déclaration ce mardi dans son message à la nation pour marquer la célébration de la journée de la démocratie.
Le projet de loi qui a été adopté par le Sénat et la Chambre des représentants l'année dernière et plus tard  et reçu l'approbation constitutionnelle requise attend la décision du chef de l'Etat. Le projet réduit l'âge minimum pour les candidats à la présidence de 40 à 35 ans, celui des gouverneurs des États et des sénateurs de 35 à 30 ans alors que l'âge minimum pour être membre de l'Assemblée nationale et étatique sera désormais de 25 ans.
Le président Muhammadu Buhari également réaffirmé son  désir dans la lutte contre la corruption qui selon lui est l’objectif principal de son administration.  Bien que le président soit critiqué  d’avoir largement visé  le principal parti de l’opposition, PDP,  dans sa lutte contre la corruption, Buhari  a déclaré que "les Nigérians et la communauté internationale ont commencé par apprécier sa politique et sa détermination à combattre la corruption".
Il a ajouté que diverses mesures politiques mises en place pour endiguer le flot des pratiques de corruption produisent des résultats remarquables. Parmi ces dernières figurent le compte unique du Trésor (TSA) et le programme de dénonciation qui ont aidé à la récupération des milliards de naira dans le trésor national.

No comments:

Post a Comment